AccueilBusiness & Marketing

BTP : comment sécuriser les travaux en hauteur ?

BTP : comment sécuriser les travaux en hauteur ?

Si vous dirigez une entreprise spécialisée dans le bâtiment et que vous exécutez des travaux en hauteur, vous devrez faire de la sécurité une priorité. Ainsi, il peut arriver que de larges zones de travail aient besoin d’être sécurisées pour éviter les chutes accidentelles des travailleurs. Bon nombre de solutions sont proposées à cet effet pour faire face à ce genre de situation comme l’utilisation d’un filet anti-chute.

Travail en hauteur : l’usage du filet anti-chute

Les professionnels qui travaillent dans le domaine du bâtiment sont exposés à un certain nombre de risques. Étant en charge d’une entreprise spécialisée dans le BTP, vous devez donc porter une attention particulière à la sécurité de vos employés. Il s’agira de mettre en place des mesures pour sécuriser l’environnement de travail et limiter les situations dangereuses.

Ces dispositions sont encore plus importantes pour les employés qui seront amenés à exécuter des travaux en hauteur. Parmi les mesures mises en place par les entreprises, l’utilisation du filet anti-chute est une solution efficace. À cet effet, si vous avez besoin d’un filet anti-chute, vous trouverez divers modèles sur des sites spécialisés dans la vente de ce type d’équipement. Lors des travaux en hauteur, les risques encourus sont assez nombreux :

  • les dispositifs d’accès peuvent causer un rapprochement aux plafonds bas ou à d’autres structures,
  • les risques de glissade causés par les surfaces rendues dangereuses par la présence d’eau, de glace,
  • les risques d’électrocution si les dispositifs d’accès rapprochent le travailleur des câbles suspendus,
  • les risques d’achoppement dus aux câbles, aux cordes,
  • les chutes de hauteur et de plain-pied, etc.

L’employé ayant subi des dommages peut être obligé de se mettre en arrêt de travail sur une longue durée. Ce qui aura pour conséquence de réduire la productivité de votre structure, sans oublier les coûts que cette situation pourrait engendrer. Vous devrez donc faire face à des contraintes d’ordre salariales (absences, retards de production, inspections du travail, etc.) en tant qu’employeur.

Si plusieurs cas d’accidents se produisent dans votre structure, il est fort probable que l’image de votre entreprise soit grandement ternie. Vous avez alors tout intérêt à veiller à la sécurité de vos employés lors de l’exécution des travaux en hauteur.

chantier travail hauteur

Quelles sont les mesures à prendre pour une sécurité optimale ?

Dans un premier temps, l’employeur doit évaluer les risques auxquels ses employés feront face. Pour cela, il devra tenir compte de la hauteur, de la durée et de la fréquence d’exécution des tâches. Il devra aussi prendre en compte l’état de la surface sur laquelle seront effectuées lesdites tâches. Avant le lancement des travaux en hauteur, l’employeur devra également prendre certaines mesures :

  • essayer d’éviter autant que possible les travaux en hauteur,
  • si le travail en hauteur ne peut être évité, il faudra prévenir les risques professionnels en optant pour un lieu de travail sécurisé,
  • mettre à la disposition des employés les équipements adaptés aux tâches en hauteur,
  • amoindrir le plus possible la hauteur ainsi que les conséquences de chutes en optant pour des équipements adaptés aux situations où les risques ne pourront être évités.

Outre ces dispositions, il faudra également mettre à la disposition des travailleurs des EPI (équipements de protection individuelle) et des EPC (équipements de protection collective). Les équipements de protection individuelle permettent à chaque travailleur d’être bien équipé pour assurer sa propre sécurité lors des travaux en hauteur.

Vous trouverez dans cette catégorie : le casque, les lunettes de sécurité, le masque anti-poussière, les gants multifonctions, le harnais de sécurité, etc. Concernant les équipements de protection collective, ils assurent la sécurité de tous les employés travaillant à un poste à risque ainsi que les personnes se trouvant à proximité du lieu en question.

Ces équipements contribuent à prévenir les risques professionnels tels que : les chutes en hauteurs, l’inhalation de poussières, les incendies, etc. Ils permettent également de protéger les travailleurs lorsqu’ils utilisent des machines dangereuses. Dans cette catégorie, vous pouvez trouver : les garde-corps permanents ou provisoires, les chariots élévateurs de personne à ciseaux, les tapis antidérapants, les tours échafaudages, etc.

Les filets anti-chute : une solution efficace pour la sécurité en hauteur

Les filets de protection anti-chute font partie des équipements de protection collective. Ils s’utilisent souvent sur les chantiers en hauteur comme la construction ou la rénovation d’immeuble par exemple. Ils servent à éviter les chutes accidentelles qui se produisent sur les lieux de travail. Ce sont des équipements peu coûteux et assez simples à installer.

Ils se placent généralement autour d’un échafaudage ou sur les zones de vide. Disponibles en blanc et en noir, ces filets anti-chute existent en plusieurs versions avec des mailles de 50 et 100 mm et un diamètre de fil de 4,75 et 6,2 mm. Il est possible de vous procurer des modèles conçus sur mesure. Le plus important est de veiller à ce que votre équipement soit en conformité à la norme EN 1263-1.

Cette norme de sécurité est appliquée aux filets de sécurité et à leurs accessoires utilisés dans les travaux de construction et d’assemblage. Il est également possible d’ignifuger ce filet si vous le souhaitez. Toutefois, il est conseillé de contrôler les filets chaque année pour s’assurer de leur conformité aux normes.

Commentaires : (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *