AccueilImmobilier

Comment trouver des immeubles de rapport à vendre ?

Comment trouver des immeubles de rapport à vendre ?

Un immeuble de rapport est un bâtiment qui se compose de plusieurs appartements bâtis pour servir de complexe locatif. Encore désigné par le terme ‘’immeuble locatif’’, il s’agit d’une construction bien précise qui dispose de certaines spécificités que les courants immeubles à vendre n’ont pas. Découvrez ici, comment trouver ces genres d’immeubles à vendre.

A quoi sert un immeuble de rapport ?

Pour avoir une vue d’ensemble sur les immeubles de rapport, découvrez leur utilité concrète. En effet, ce sont des immeubles locatifs offrant comme avantages :
• Le pouvoir de négociation à l’achat : tout acquéreur dudit immeuble peut négocier le prix de l’immeuble et trouver un terrain d’entente avec le vendeur. Le prix de vente n’est donc pas forcément fixe et cela représente un énorme avantage pour l’acquéreur ;
• Stratégies de valorisation et liberté de décision : après avoir acquis un immeuble de rapport, vous avez le choix de décider des différentes modifications et retouches à y apporter, sans avoir besoin de l’avis d’une tierce personne. Vous pouvez donc modifier l’immeuble à votre guise et le rendre plus attrayant.
• Economies : l’acquisition d’un immeuble de rapport permet une réduction du coût des différents travaux de rénovations (s’il doit y en avoir) à entreprendre. Convenons qu’il serait moins coûteux de rénover un grand bâtiment plutôt que de rénover plusieurs petits bâtiments distincts les uns des autres.
Mentionnons aussi qu’il existe différents inconvénients liés à l’acquisition d’un immeuble de rapport :
• Division en lots : si l’immeuble est acheté en bloc (n’a pas été divisé), théoriquement vous louez un même lot à plusieurs locataires (séparés uniquement par des baux individuels) ; ce qui peut par la suite s’avérer compliqué à justifier en cas de contestation des locataires
• Concentration du risque : s’il s’avère qu’il y ait un problème de grande envergure entraînant par exemple le déménagement de tous les locataires, votre retour sur investissement serait donc temporairement stoppé ; alors que si vous aviez des bâtiments distincts les uns des autres, il n’y aurait qu’une infirme partie qui serait temporairement touchée.
• Liquidité à la revente : Etant donné que l’acheteur a le pouvoir de négociation sur l’immeuble, il ne serait donc pas profitable de se retrouver dans une situation qui obligerait à la vente de l’immeuble.

Comment acquérir un immeuble de rapport ?

En effet, avant de devenir propriétaire d’un immeuble de rapport, le principal critère à voir est la rentabilité : savoir si les différents appartements de l’immeuble peuvent être utilisés comme habitation, bureau de travail ou centre d’activités commerciales. Ensuite, vient la géo localisation de l’immeuble : c’est-à-dire que l’endroit où se situe l’immeuble doit être à un point stratégique de la ville (à proximité d’une gare ou de lieux de commerces par exemple).
Enfin, vous devez étudier l’état des lieux (car il serait dommage de prendre un bâtiment sur lequel il y aura encore beaucoup de dépenses à réaliser avant de le rendre complètement fonctionnel), évaluer le prix de vente (par rapport au prix du m2 par exemple), le loyer mensuel payé par les locataires (ainsi que leur solvabilité), le nombre de locaux disponibles. Il est également conseillé pour tout achat d’immeubles de rapport, de se faire accompagner par un ‘’spécialiste des immeubles’’.

Pourquoi acquérir un immeuble de rapport ?

L’achat d’un immeuble de rapport représente un investissement très rentable et peut permettre à l’acheteur de générer des bénéfices pouvant aller jusqu’à 10%. En plus de cette chance de gain générant des plus-values, le propriétaire peut également bénéficier des revenus locatifs récurrents.
Toutefois, si vous souhaitez acquérir des immeubles à vendre et profiter d’une plus-value importante, la loi vous oblige à respecter certaines conditions.
Si vous êtes approché par un potentiel acheteur de votre immeuble, vous êtes amené à lui fournir des informations fiables et complètes de votre bien et si ce dernier renferme quelques détails susceptibles de remettre en question sa valeur, vous devez obligatoirement les communiquer à l’acheteur.
Il est évident que c’est à partir de ces informations que l’acheteur peut décider d’acheter votre immeuble ou non. Plusieurs justificatifs et documents administratifs doivent être remis également à l’acheteur au moment de la vente, à savoir :
• Un extrait d’urbanisme ;
• Un certificat de performance énergétique ;
• Un certificat de contrôle de l’installation électrique de votre immeuble de rapport.
Notez également que vous devez mentionner l’étendu de la superficie mise en vente dans le contrat et ensuite livrer l’immeuble dans les délais fixés dans celui-ci, tout en accompagnant un certificat de conformité au profit de l’acheteur.
Si vous êtes intéressés par l’acquisition d’un immeuble de rapport, il faudra forcément faire un bon choix, car c’est un investissement conséquent.

Trouver des immeubles de rapport à vendre

Il existe différentes méthodes pour trouver ces genres d’immeubles à vendre. Parmi les plus efficaces :
• Les grands sites d’annonces : lorsque vous consultez ces sites-là vous trouverez beaucoup d’annonces d’immeubles à vendre, ainsi que plusieurs options vous permettant de personnaliser votre recherche
• Les agences immobilières : si vous êtes débutant il conviendrait mieux de laisser les agences professionnelles dénicher les meilleures offres pour vous.
• Les réseaux d’informateurs : si vous êtes au contraire un chevronné vous saurez que les bonnes affaires sont de bouche à oreille, il faut donc se constituer un réseau pour être le premier informé en cas d’opportunité.

Le choix d’un immeuble de rapport reste un choix subjectif en fonction des nombreux paramètres cités ci-dessus. La prédilection de certains investisseurs immobiliers pour ce type de biens existe, car il est recherché comme le placement durable par excellence. Vous détenez désormais toutes les informations pour vous lancer dans cette course immobilière.

Commentaires : (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *