AccueilImmobilier

Investir en immobilier avec une SCPI

Investir en immobilier avec une SCPI

Investir dans une SCPI est une alternative à l’investissement immobilier direct.

Au lieu d’acheter un bien immobilier, vous achetez des parts dans une société qui détient du bien immobilier : vous faites du placement immobilier.

Attention, un placement immobilier n’est pas un placement garanti et sûr, à cause des évolutions du marché.

Avant d’investir, il est important de se renseigner sur  la liquidité, et aussi sur les possibilités de reventes des parts que vous détenez dans la SCPI

Qu’est ce qu’une SCPI ?

Une SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier. Une SCPI permet des placements collectifs visant à acquérir des biens immobiliers, grâce à des plateformes spécialisées en gestion de patrimoine. Ce type de société est non cotée en bourse.

Ainsi, un investisseur peut souscrire à plusieurs SCPI, détenir une ou plusieurs parts de celles-ci, et ainsi acquérir des parts de patrimoine immobilier dans divers secteurs.

L’idée est ainsi de se constituer un patrimoine immobilier, grâce à plusieurs ensembles immobiliers, et non grâce à un seul bien. Ce patrimoine immobilier varié doit avoir un taux de rendement permettant de percevoir des revenus complémentaires.

La SPCI est un placement sur du long terme. La durée de conservation recommandée d’une part de SCPI est de dix ans, car c’est un investissement immobilier, donc, peu liquide.

Comme tout placement, ce placement en SCPI comprend des risques, notamment celui du risque de perte en capital.

 

Comment investir dans une SCPI ?

Pour acquérir des parts dans une Société Civile de Placement Immobilier, il vous faut vous rapprocher directement d’un intermédiaire, comme une banque par exemple.

On constate qu’en moyenne, les valeurs de part à l’achat d’une SCPI sont comprises entre 150€ et 1000€/

 

Comment choisir sa SCPI ?

Tout va dépendre de vos envies et de votre situation personnelle. Le mieux est de se rapprocher d’un professionnel pour se faire guider de manière personnalisée.

Voici les critères importants sur lesquels se renseigner, pour la qualité de la SCPI.

L’analyse du Patrimoine

Vérifier la qualité des immeubles : leur situation géographique, les rénovations éventuelles, le taux d’occupation, le niveau des provisions pour gros entretiens,…

L’analyse des Indicateurs Historiques

Même si les performances passées ne permettent pas de présager des performances futures, il est bon de se renseigner sur l’historique de la SCPI.

Par le passé, quel a été le niveau de rémunération des parts ? quel a été le TDVM (Taux de Distribution sur Valeur Marché) ? Quel est le TRI (Taux de Rendement Interne 10 ans ) ?

Le Marché des Parts

Quel est le volume des échanges annuels de parts ? Le délai des transactions ?…

Avantages et inconvénients de la Société Civile de Placement Immobilier

Avantages :

Détenir plusieurs parts dans diverses SCPI permet de diversifier ses placements immobiliers, en investissant dans plusieurs projets immobiliers.

Le risque est mutualisé sur l’ensemble des investisseurs.

Inconvénients

Comme tout placement, ni le rendement, ni le capitale de la SCPI ne peuvent être garantis. Les rendements passés ne sont pas forcément représentatifs des rendements à venir, puisque tout évolue selon le marché de l’immobilier.

Il n’y a aucune certitude sur l’évolution des revenus complémentaires à court, moyen et long terme, ou même de la valeur de votre part lors d’une future revente.

Chaque année, peu importe les revenus dégagés, des frais de gestion doivent être acquittés.

 

Quelles sont les missions de la SCPI ?

La SCPI gère :

  • l’acquisition des biens immobiliers
  • la recherche des locataires
  • les états de lieux
  • les travaux
  • la collecte des loyers.

Avoir des parts dans une SCPI évite ainsi à gérer directement toutes ces missions. Il faut par contre acquitter des frais de gestion lors de la souscription des parts, frais qui sont aussi renouvelés annuellement.

En règle générale, les frais d’entrée s’élèvent à une somme comprise entre 5% à 12% de la valeur de part, et les frais de gestion représentent entre 8% à 10% de vos dividendes.

Quels sont les différents types de SCPI ?

En fonction des biens du parc immobilier, il y a différents types de SCPI

  • les SCPI de rendement : le parc immobilier concerne l’immobilier professionnel (commerces, entrepôts, bureaux, résidences hôtelières…).

On a ainsi diverses catégories de SCPI de rendement : les SCPI bureaux, SCPI commerces, SCPI Diversifiées, SCPI Spécialisées (santé, ou hôtels)

  • les SCPI fiscales : elles visent la réduction de l’impôt sur le revenu. Le patrimoine est constitué de biens immobiliers résidentiels locatifs neufs ou rénovés, selon la loi fiscale de référence.

Les catégories sont ici les SCPI Malraux, SCPI de déficit foncier, SCPI Monuments Historiques, ou encore SCPI Pinel.

 

 

Commentaires : (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *