AccueilImmobilier

Logement étudiant : comment réussir l’installation de son aîné ?

Logement étudiant : comment réussir l’installation de son aîné ?

Votre aîné vient d’avoir son baccalauréat et va bientôt déménager dans le cadre de ses études ? Pour pouvoir poursuivre ses études supérieures dans les meilleures conditions, il va falloir lui trouver un logement étudiant adapté. Or, les loyers représentent un poste de dépense élevé pour les étudiants. Il peut ainsi être difficile pour les parents de subvenir à leurs besoins. Alors, comment réussir l’installation de votre aîné ?

L’importance d’accompagner votre enfant dans son installation

En tant que parent, il est normal de vouloir le meilleur pour ses enfants. Le passage vers les études supérieures est une étape importante dans leur vie. Cela engendre de nombreux changements pour eux. Votre accompagnement est donc essentiel aussi bien pour orienter votre aîné dans ses études que pour le choix de son logement jusqu’à son installation. Faute de ressources, un jeune étudiant peut rencontrer d’énormes difficultés à trouver un bien et à le louer. Votre intervention facilitera les différentes démarches à suivre, et pourra alléger les dépenses liées à son installation. De nombreuses solutions peuvent être prévues pour aider votre aîné à se loger, tout en réduisant les impôts.

Souscrire une assurance habitation étudiant

La souscription d’une assurance habitation étudiant est la première chose à faire avant l’installation de votre enfant. Celle-ci est en effet obligatoire pour la location d’une chambre CROUS universitaire, d’un appartement, d’une maison ou d’un studio. Cela est valable aussi bien pour une location vide que meublée. Cette assurance doit être présentée au bailleur au moment de la signature du bail et il doit être renouvelé chaque année.

Les risques couverts par cette assurance font partie de ce qu’il faut savoir sur les assurances logement pour étudiant, pour pouvoir y ajouter les garanties complémentaires indispensables. En général, l’assurance habitation étudiant inclut les couvertures liées aux risques locatifs d’incendie, d’explosion et de dégâts des eaux. Pour optimiser la protection de votre aîné durant son parcours scolaire, vous pouvez donc compléter ces garanties en fonction de vos besoins. Il peut s’agir de la garantie responsabilité civile, le vol, les dommages causés aux tiers ou aux biens mobiliers, ou encore le vandalisme.

logement étudiant assurance

Recourir à un courtier pour trouver le meilleur contrat

Pour réduire le coût de l’assurance habitation étudiant pour votre enfant, il n’y a rien de tel que le recours à un courtier professionnel dans le domaine. Les étudiants ne disposant pas de budget important, le courtier se charge de négocier au mieux les contrats d’assurance, avec les compagnies partenaires. De cette manière, vous pouvez bénéficier d’un contrat incluant les garanties indispensables à vos besoins, au meilleur prix.

Se renseigner sur les aides au logement pour étudiant

De nombreux dispositifs financiers peuvent aider votre aîné à s’installer facilement. Un coup de pouce de votre part peut donc lui faciliter la tâche.

  • la CAF propose différentes aides au logement. Les APL sont par exemple destinées aux logements faisant l’objet d’une convention avec l’État comme les cités universitaires du CROUS, les logements de particuliers ou les foyers. Tandis que les ALS concernent les autres types de logements, disponibles sous certaines conditions. Vous pouvez donc assister votre enfant dans les démarches nécessaires pour la demande sur le site de la CAF.
  • L’avance Loca-Pass propose d’avancer la caution exigée par le bailleur, et cela à taux 0. Elle concerne tout type de logement, mais également sous certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseigner sur cette aide pour alléger les dépenses relatives à l’installation de votre enfant.
  • Le FSL est également une option envisageable pour faciliter le paiement du dépôt de garantie, le premier loyer et l’assurance logement.

D’autres solutions envisageables

Si vous tenez à soutenir votre enfant et l’aider à prendre son envol, vous pouvez intervenir de différentes manières. Il est par exemple possible de louer le logement à votre nom, la première année, le temps que votre aîné puisse être stable financièrement. Il sera plus facile et plus rapide de trouver l’appartement adapté.

Vous pouvez également vous porter caution pour une location à son nom. Cette garantie rassure les bailleurs. En cas de colocation, veillez à vous assurer que la caution n’est pas solidaire. Un prêt ou un don est également une manière de contribuer à la réussite de votre enfant. Enfin, n’hésitez pas à être présent tout au long de la recherche de logement. Le choix de la localisation de l’habitation doit se faire avec soin. Redoublez d’attention lors de l’état des lieux avant la remise des clés. Et surtout, prêtez attention aux différentes charges incluses dans le loyer.

Commentaires : (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *